la délicieuse silo nous a demandé d'interpréter une ode aux macarons !
pour exécuter la partition, j'ai pris deux apprentis marmitons
nous avons orchestré une symphonie à six mains en fouet majeur
cette débauche de moyens n'a pourtant pas multiplié par trois
le volume des divins délices... n'est pas pierre hermé qui veut !
mais qu'à cela ne tienne, la dégustation fut joyeuse
les convives invités ont apprécié ces quelques grammes de légèreté
(enfin, hum, la crème au beurre est quand même très au beurre...)
mais cette première nous invite à répéter la partition avant le 9 mars 2010...

macraon_1macaron_2macaron_3macaron_4macaron_5