comme de tradition, il y a eu mille cinq cent kilomètres et des broutilles entre deux réveillons
avec seulement une nuit de grand froid, la douceur s'est invitée avec nos parents et amis, dehors mais aussi à l'intérieur
il y a eu des cadeaux certes, mais surtout du partage
pour sauter à pieds joints de 2011 à 2012, nous avons embarqué avec nous un trio de jeunes filles sur leur 31 et un quatuor de garçons prêts à jouer les trublions... en chemin, nous les avons laissé pour aller de notre côté réveillonner
mais à minuit sonné, nous nous sommes immiscés dans leur fête pour échanger nos voeux 
depuis, trois journées se sont étirées en langueur pour atterrir au ralenti en 2012
hier, j'ai encore retrouvé des paillettes dans la machine à laver... les lumières de la fête nous entourent encore un peu
nous entrons doucement en janvier, avec le désir de ne surtout rien brusquer : l'année ne tardera pas à nous happer !

1réveillon2réveillon3réveillon4réveillon_modifié-15réveillon6réveillon7réveillon8réveillon9réveillon10réveillon11réveillon13réveillon14réveillon15réveillon16réveillon17réveillon18réveillon19réveillon20réveillon21réveillon22réveillon24réveillon26réveillon27réveillon28réveillon29réveillon30réveillon