lever aux aurores pour profiter du site des chutes victoria sans trop de touristes,
nous partons cheminer dans le parc à pied, en évoluant côté zimbawe afin d'observer le rideau d'eau face à nous
octobre étant la fin de l'hiver dans cet hémisphère, le manque de pluies réduit le flux d'eau
malgré cela, nous trouvons le site pour le moins majestueux
et puis, commme le deuxième jour de notre séjour était le jour même de l'anniversaire de baptiste,
nous poursuivons notre découverte par un survol en hélicoptère !
nous avons la sensation de revêtir le costume de yann arthus-bertrand captant la terre vue du ciel...
le soir, nous terminons par une croisière sur le zambèze où nous assistons au balai des hippopotames,
ne manquera que le coucher de soleil se reflètant dans les flots africains...

pour la petite histoire
en essayant de trouver une route vers la côte Est du continent africain, David Livingstone découvrit ces chutes spectaculaires en 1855 et les nomma Victoria en l’honneur de la reine régnante alors sur l'Emire britannique
l'explorateur écossais fut alors conduit aux chutes en pirogue par le peuple Makalolo, ce qui expliquet sûrement l'origine du nom donné par les locaux de mosi-oa-tunya ou la "fumée qui gronde"
l'existence des chutes et les témoignanfges de Livingstone traversèrent vite les frontières et commencèrent à attirer commerçants et hommes d’affaires anglophones ; une colonie rustique fut établie sur la rive zambienne et demeure la ville d’origine des chutes Victoria, Old Drift
le nombre de visiteurs étrangers augmenta alors régulièrement, les gens n’hésitaient pas à venir à pied, à cheval ou en chariot depuis la région du Transvaal en Afrique du Sud, afin de voir cette merveille de la nature
au cours des quatorze années qui ont suivi sa découverte, Livingstone survécut à des explorations parfois dangereuses (dont l'attaque d'un lion par laquelle il perdit l’usage d’un bras) et coupa le contact avec le monde extérieur pendant 4 ans
son silence souleva beaucoup d’inquiétudes.... c'est ainsi que le New York Herald envoya Henry Stanley pour le retrouver ; il atteignit son objectif le 10 novembre 1871 en dénichant l’explorateur dans un village africain, en prononçant ces mots immortels "Dr. Livingstone, je présume..."
les deux hommes se lièrent d’amitié jusqu’à ce que Stanley retourna en Angleterre en 1872, ayant échoué à convaincre l’aventurier intrépide de l’accompagner
Livingstone décéda en 1873, à 60 ans, après avoir parcouru quelque 50.000 kms en Afrique et apporté une contribution considérable sur l’exploration de ce continent
depuis 1989, les chutes Victoria sont inscrites au patrimoine mondial comme les cascades les plus spectaculaires du monde 

je vous emmène avec nous, attention cascades de photos (oups, j'ai osé !)  

1vic

2vic

3vic

4vic

5vic

6vic

7vic

 

9vic

10vic

11vic

12vic

13vic

 

15vic

16vic

17vic

18vic

19vic

20vic

21vic

22vic

23vic

24vic

25vic

26vic

27vic

28vic

 

30vic

31vic

32vic

33vic

34vic

35vic

36vic

37vic

38vic

39vic

40vic

41vic

42vic

43vic

44vic

45vic

46vic

47Vic

48vic

49vic

50vic

51vic

52vic

 

54vic

55vic

56vic

57vic

58vic

59vic

60vic

61vic

62vic

63vic

64vic

 

65vic

66vic