les grands espaces nous émeuvent...
je me souviens d’un road trip au Canada savamment composé par notre amie québecoise Marie, 
je me souviens avoir arpenté des pistes à peine formées dans le cœur de l’Islande sans croiser âmes qui vivent ni même un mouton pendant quatre à cinq heures 
la traversée de glen coe dans les highlands écossaises nous a littéralement scotchés
il fut même un temps où nous avons campé au milieu du Kénya avec les animaux pour seuls voisins, 
et sans aller loin, les sommets du Vercors nous enchantent comme au premier jour…
ces espaces infinis nous touchent et nous ramènent à l’essentiel, la terre à l’état brut, vierge comme au jour de la Création, que nulle main d’homme n’a  abimée…
dans nos rêves les plus fous, nous rêvons de plaines de Mongolie ou d’espaces inviolés au Kirghizistan ou au Yemen
mais jamais nous aurions imaginé vivre un voyage hors du temps, à trois heures de la bouillonnante Johannesburg

pour ce grand week-end incluant l’heritage day (ce jour férié où chaque communauté arbore et porte fièrement les coutumes et costumes de sa tribu, de son pays), nous sommes partis à moto au Lesotho
cette petite enclave en territoire sud-africain, traversée par la chaîne du Drakensberg, est rien de moins qu’une pépite
sa découverte nous a bouleversés !

je vous emmène pour notre première journée…
nous traversons des étendues grandioses dignes des scènes de far-west américain pour quitter l'afrique du sud et entrons au lesotho par le caledon poort
ce sont d'abord des plaines dont les plantations et pailles seules rescapées de la saison sèche donnent une lumière d'or au décor !
en nous dirigeant dans le district de Leribe et en passant le Mafika Lisiu (3 090 mètres), nous mesurons combien le surnom de « royaume dans le ciel » sied à merveille à ce petit pays (sa taille est équivalente à la Belgique)
au sortir de l'hiver, la neige couvre encore les bas-côtés…
au fur et à mesure que nous roulons, il nous semble quitter peu à peu la civilisation et partir à la rencontre d’un peuple dont les habitudes n’ont guère changé depuis des lustres
nous nous posons pour la nuit dans une pension qui semble être le repère des bikers 
une vue imprenable face au katse dam avec sons et lumières, puisque un arc-en-ciel précèdera le soir un fort orage avec éclairs zébrant ciel et eaux
d'ailleurs, la nature se déchaine et nous finissons de manger et rejoignons nos chambres à la bougie...

suivez moi au lesotho : attention, coup de ❤︎ !
(petite frustration néanmoins, photographier en roulant donne de l’élan aux images certes, mais le flou domine au visionnage)

1l

 

2l

 

3l

 

4l

 

5l

6l

7l

8l

9l

10l

 

12l

13l

 

15l

16l

 

18l

19l

20l

21l

22l

 

24l

25l

26l

27l

28l

29l

30l

 

32l

39l

33l

34l

35l

36l

37l

38l

39l

40l

41l

 

43l

44l

45l

46l

47l

48l

49l

50l

51l

52l

53l

54l

55l

56l

57l

58l

59l

60l

61l

 

 

64l

65l

66l

67l

68l

69l

70l

71l

72l

73l

74l