le matin, le ciel est gris, nous nous échappons de beichabab et nous dirigeons vers les hauteurs, au-dessus de beyrouth,
pour nous rendre à koukh el sabya à zaarour, un restaurant improbable, entre déco kitsch et décor elfique,
nous dégustons le plus traditionnel déjeuner libanais au milieu des familles pour qui ce repère est le rendez-vous dominical incontournable
nous nous rendons ensuite dans le village de khenchara, dont le nom d'origine syriaque, «knésh shahré» signifie «groupement des veilleurs"
le village abrite un des couvents les plus illustres du Liban, le monastère melkite saint-jean de choueir fondé en 1697
à partir de matrices venues d’europe, le diacre Abdallah Zakher y a fondé en 1733 une imprimerie considérée comme la première en Orient
cette imprimerie qui ne possédait pas encore de typographie arabe a imprimé son premier livre à choueir en 1734 montrant une mise en page presque parfaite et des caractères d’une grande beauté,
ce sera le point de départ de l’écriture arabe au liban et dans la région !
les premières impressions arabes sont des ouvrages religieux, ce qui s’explique par le contexte de l’époque, où la science était avant tout religieuse
il faudra attendre le début du XIXe siècle pour que les sujets abordés dans les livres libanais commencent à changer mais c'est l’Écriture Sainte qui continue à s'imposer par sa perfection
cette imprimerie a excellé par la richesse de ses matériels ; le petit musée que nous visitons en témoigne !
le couvent comporte une bibliothèque antique qui renferme des manuscrits dont certains datent du Xe siècle, ainsi qu’une collection d’icônes 
et puis, servant autrefois d’étable, la petite construction qui trône sur la colline surplombant le monastère est à présent une cave viticole adjacente à 15000 pieds de vigne où un prêtre charismatique produit de très bons vins, des liqueurs et du cidre... nous ne résistons à ramener deux de ce nectar dans nos valises !

nous redescendons par le très beau village de jabal lubnan entièrement réhabilité par un privé
nous sommes invitées à boire un café chez martine dans une bâtisse qu'elle a très joliment rénovée quand elle a décidé avec son mari de s'installer dans son pays d'accueil qui devait être une étape dans un parcours à l'étranger
nous finissons la journée dans l'un des nombreux marchés de noël que les beyrouthins aiment fréquenter à l'approche de la Nativité
et finissons notre journée dans le quartier de mar mikhael, par la visite de la très belle boutique Plan B qui expose et vend que de belles pièces des artisanats libanais et syrien (mais j'y reviendrai !)

1d

2d

3d

4d

5d

6d

7d

8d

9d

10d

11d

12d

13d

14d

15d

16d

17d

18d

19d

20d

21d

22d

23d

24d

25d

26d

27d

28d

29d

30d

31d

32d

33d

34d

35d

36d

37d

38d

39d

40d

41d

42d

43d

44d

45d

46d

47d

48d

49d

50d

51d

52d

53d

54d

55d

56d

57d

58d

59d

60d

61d

62d

63d

64d

65d

66d

67d

68d

69d

70d

71d

72d

73d

74d

75d

78d

79d

80d

81d

82d

83d

84d

85d

86d