évidemment, publier ici mon avant-dernier billet de vacances libanaises qui remontent à décembre dernier peut vous sembler totalement incohérent,
mais pour ma fille qui a partagé ce séjour avec moi, et pour celles qui aiment s'évader dans mon sillage, j'ose !

cette journée-là, notre avant-dernière au pays des cèdres
nous allons nous jouer de la météo puisqu'était annoncé un temps diluvien...
sur notre chemin vers le nord, nous nous arrêtons au belvédère de harissa
et admirons notre-dame-du-liban ou "la vierge du liban" inaugurée en 1908 et qui surplombe junieh,
lieu de pélerinage important au liban
le soleil est insolent, la vierge d'une blancheur immaculée se découpe sur un ciel saturé de bleu
le point de vue est époustouflant !

nous gagnons batroun,
un petit tour s'impose dans les souks qui ont fait l'objet d'une réhabilitation
coup de coeur !
cette petite ville a énormément de charme, on y déambule, émue de découvrir là de jolies portes colorées, ici des façades typiques
le petit port commence à subir les assauts d'une mer qui se déchaîne,
notre-dame-de-la-mer offre une perspective ahurissante avec ses arcades qui offrent un cadre unique à la mer désormais démontée
les nuages deviennent menaçants quand nous atteignons byblos
un des plus vieux endroits habités sur terre, rien de moins !
un charmant petit port de pêche et une rue principale où s'égrennent des souks agréable,
la ville doit sa renommée à ses ruines phéniciennes et romaines
une étape incontournable certes, mais un peu surfaite à notre goût, trop parfaite et gorgée d'échoppes à touristes...
nous arpentons le front de mer, la mer est en colère, nous décidons de rebrousser chemin
bon, nous sommes déçues de ne pouvoir goûter aux falafels parait-il incomparables (le restaurant est fermé !)
et nous replions sur la pâtisserie hallab où nous faisons provisions de baklavas et autres pâtisseries orientales à ramener en france...

il n'est pas tard, et héloïse m'avait prévenue : beyrouth se paralyse avec la pluie !
nous mettons plus d'une heure pour boucler les derniers kilomètres avant notre air b&b
mais la pluie nous offre une accalmie pour aller dîner dans une des meilleurs adresses de beyrouth, dans le quartier arabe d'hamra
une pépite dénichée par ma grande grâce aux amitiés nouées avec des libanais(es) dans son école...

PS : je me dépêche de trier les photos de ma dernière journée dans le coeur de la ville, ce sera mon dernier billet libanais

0beyrouth0

0beyrouth2

0beyrouth3

0beyrouth4

0beyrouth5

0beyrouth6

 

0beyrouth8

0beyrouth9

0beyrouth10

0beyrouth11

0beyrouth12

0beyrouth13

0beyrouth14

 

1bat

2bat

3bat

4bat

5bat

6bat

6batbis

6batter

7bat

8bat

9bat

10bat

11bat

 

13bat

 

15bat

16Bat

17bat

18bat

19bat

20bat

21bat

22bat

23bat

23batter

23batv

23batw

23batx

23baty

23batzz

24bat

26bat

27bat

28bat

29bat

29batxxxx

30bat

31bat

 

33bat

34bisbat

35bat

 

36batbis

37bat

38bat

39bat

40bat

41bat

42bat

43bat

44bat

45bat

46bat

47bat

48bat

49bat

50bat

51bat

52bat

53bat

54bat

55bat

56bat

57bat

 

59bat

60bat

61bat

62bat

63bat

63batbis

64bat

65bat

 

67bat

68bat

69batm

70bat

71bat

72bat

73bat

74bat

 

76bat

77bat

77bata

77batb

77batc

77batd

77bate

78bat

79bat

80bat

81bat

82bat

83bat

84bat

85bat

86bat

87bat

88bat

 

90bat

91bat

 

95bat

95batbis

96bat

97bat

98bat

99bat

100bat

101bat

102bat

103bat

104bat

105bat

105batbis

106bat

107bat

108bat

109batarevoir

110bat

111bat

112bat

113bat

114bat

115bat

116bat

117bat